Les enchanteresses dans les compilations du XVe siècle

devant seulementLe quinzième siècle a vu fleurir de nombreux ouvrages de compilations, œuvres entre romans et encyclopédies. Un sujet a particulièrement retenu l’attention des compilateurs : les femmes. Souvent démonisées, rarement louées, elles proviennent de multiples horizons. Dans les compilations, elles peuvent tout aussi bien être des figures historiques que mythiques. Les enchanteresses y sont récurrentes, en particulier Médée, Circé et les sibylles. Ces personnages antiques sont réécris par les auteurs Boccace, Christine de Pizan, Antoine Dufour, Symphorien Champier et Martin Le Franc. Les enchanteresses vues par les hommes sont dépeintes de manière souvent injuste alors que la seule femme, Christine de Pizan, se montre, faut-il s’en étonner, beaucoup plus compréhensive.

Du point de vue masculin, il semble que le Mal arrive par la femme. Ces réflexions, bien qu’issues d’un temps lointain, font réfléchir sur la place et la vision des femmes dans le monde actuel. Bien que des nombreux progrès aient été faits, les textes des compilateurs sont la preuve qu’encore beaucoup de travail reste à faire.

Cliquez ici pour l’acheter sur Morebooks.de

Cliquez ici pour l’acheter sur Amazon.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s